Changement à la tête des instances de direction du GEIE-TMB

Changement à la tête des instances de direction du GEIE-TMB

20.03.2017 | 0 commentaires

Depuis le 1er mars 2017 et pour une durée de 30 mois, le président de la SITMB (Società Italiana per azioni per il Traforo del Monte Bianco) Ambassadeur Riccardo Sessa, devient président du conseil de surveillance du GEIE-TMB. Il remplace son homologue français, président d’ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc), François Drouin, qui assurait cette fonction depuis le 1er septembre 2014. A la même date, et pour une période identique, la fonction de directeur gérant a été confiée à Gilles Rakoczy, qui avait déjà occupé ce poste du 1er mars 2012 au 31 août 2014.

ATMB et SITMB sont concessionnaires du Tunnel du Mont Blanc. Depuis 2001, les deux sociétés ont formé le groupement européen d’intérêt économique du Tunnel du Mont Blanc (GEIE-TMB) pour assurer la gestion unitaire de l’ouvrage.

Le GEIE-TMB dispose d’instances spécifiques de gouvernance – un conseil de surveillance et un comité de direction – qui fonctionnent selon le principe d’une alternance de direction renouvelée tous les 30 mois : lorsque le président du conseil de surveillance est italien, le directeur gérant au sein du comité de direction est français et inversement.

Le comité de direction est constitué de trois membres : le directeur gérant, un directeur nommé par ATMB et un directeur nommé par SITMB. Pour les prochains 30 mois, le Directeur français sera Grégory Schwarshaupt, et le directeur italien sera Maurizio Cipollone, qui occupe déjà ce poste depuis le 1er septembre 2009.

Gilles Rakoczy, directeur gérant, témoigne :

« Je suis très fier et heureux d’assurer un nouveau mandat de gérant du tunnel du Mont Blanc. Mon ambition sera de construire un projet autour des valeurs de la sécurité, de l’innovation, l’efficacité et le travail d’équipe. Je sais pouvoir compter sur les deux directeurs, membres du comité de Direction, Maurizio Cipollone et Grégory Schwarshaupt pour soutenir et apporter leur expérience à ce projet. Au-delà, ce sont les 260 collaborateurs travaillant au tunnel qui devront se mobiliser pour que le tunnel reste une référence mondiale en matière de sécurité. L’innovation au service de la sécurité et des services aux usagers sera un axe fort de mon mandat. Dans ce cadre, nous aurons à conduire un certain nombre de chantiers complexes comme la transition numérique ou l’entretien des infrastructures de génie civil. Pour accomplir la mission qui m’attend, je suis certain de pouvoir compter sur le conseil de surveillance et son président, Riccardo Sessa, qui a toujours placé la sécurité au coeur des priorités. »

Riccardo Sessa – Après ses études supérieures et universitaires à Paris (où il a vécu environ huit ans pendant sa jeunesse) et à Rome, où il a fait ses études dans le domaine juridique, avec une spécialisation en droit international, l’Ambassadeur Sessa en 1973 a intégré le Ministères des Affaires Etrangères, en assurant lors d’une longue et brillante carrière, de nombreuses missions importantes et délicates aussi bien en Italie qu’à l’étranger, souvent dans des situations difficiles et de crise, qui lui ont permis d’acquérir une expérience professionnelle et humaine très variée. L’Ambassadeur Sessa a également une expérience de droit public sur des thèmes internationaux et universitaires dans le domaine du droit international et de l’histoire des traités et des relations internationales. Vice-Président de la Società Italiana per l’Organizzazione Internazionale (SIOI), il collabore avec des instituts de recherche italiens et étrangers sur des questions stratégiques et internationales. Au cours de sa carrière longue et variée, il a toujours porté une très grande attention à la promotion des intérêts de l’Italie dans tous les domaines, notamment dans les domaines économiques et commerciaux. Il est aussi Président de l’Association Italie-Serbie. Officier de complément dans l’Arme des Carabiniers, l’Ambassadeur Sessa est « Chevalier grand-croix de l’ordre du Mérite de la République italienne » et a obtenu plusieurs décorations à l’étranger.

Gilles Rakoczy, 46 ans, est diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées à Paris et de l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat à Lyon. Il débute sa carrière en 1995 à la Direction Départementale de l’Equipement de la Savoie (DDE 73), puis à la DDE 27. Fin 2002, il devient Chargé de mission à la Direction du Personnel et des Services. de 2006 à 2008, Gilles Rakoczy est Responsable du bureau de la programmation des investissements routiers au sein de la Direction Générale des Routes. A ce titre, il est également Correspondant du cabinet du ministre du MEEDDAT, fonction qu’il conserve lorsqu’il devient en 2008 Adjoint au sousdirecteur des investissements routiers. En 2009, Gilles Rakoczy rejoint la société EGIS AMENAGEMENT en tant que Directeur régional Ile de France (secteur Est). Depuis janvier 2011, Gilles Rakoczy occupait le poste de Directeur d’activité Ile de France chez EGIS France. Du 1er mars 2012 au 31 août 2014 il a assuré la fonction de Directeur Gérant du GEIE-TMB. Du 1er septembre 2014 au 28 février 2017, il a assuré la fonction de Directeur nommé par ATMB au sein du comité de direction du GEIE-TMB.Depuis le 1er mars 2017 il assure pour la deuxième fois la fonction de Directeur Gérant du GEIE-TMB.

20.03.2017

Vous pourriez être intéressé par :

FIFAD 2022

FIFAD 2022

Un événement exceptionnel dans sa dimension naturelle et humaine.

Diamant Alpin