Les équipes d’ATMB innovent avec de nouvelles planches de chaussées expérimentales dans le cadre du programme de recherche MURE

Les équipes d’ATMB innovent avec de nouvelles planches de chaussées expérimentales dans le cadre du programme de recherche MURE

14.10.2016 | 0 commentaires

Dans le cadre de son engagement pour l’innovation et le respect de l’environnement, Autoroutes et Tunnel du Mont Blanche est partenaire du projet national de « MUlti-Recyclage et Enrobés tièdes » (MURE). Mardi 11 et mercredi 12 octobre, deux planches expérimentales ont été mises en place sur l’Autoroute et la Route Blanches, aux Houches et à Passy. L’objectif : tester les propriétés mécaniques des enrobés tièdes recyclés plusieurs fois et étudier la façon dont ils vieillissent en vue de faire progresser la recherche. ATMB investit 100 000 euros en 2016 pour cette expérimentation.

Depuis trois ans, les équipes d’ATMB innovent avec la pose d’enrobés recyclés jusqu’à 50 % et fabriqués à 140°C au lieu des 170°C habituels. Ce procédé permet de produire moins de gaz à effet de serre, et offre de meilleures conditions de travail aux équipes. La question qui se pose désormais est : combien de fois pourra-t-on recycler un enrobé tiède, sachant qu’ATMB renouvelle ses enrobés tous les 12 ans environ ? Les conditions de sécurité et de durabilité apportées par une chaussée neuve seront-elles toujours réunies après plusieurs recyclages ?

C’est pour faire avancer la connaissance sur le vieillissement des enrobés tièdes recyclés qu’ATMB a choisi de devenir partenaire du projet national de MUlti-Recyclage et Enrobés tièdes (MURE). Mené par l’IREX (Institut pour la Recherche appliquée et l’Expérimentation en Génie Civil), MURE est présidé par Philippe Redoulez, directeur général d’ATMB. Soutenue par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, cette expérimentation collaborative regroupe des acteurs privés et publics (maîtres d’oeuvre, maîtres d’ouvrage, bureaux d’études, laboratoires de recherche, entreprises). Le projet, organisé en plusieurs groupes de travail, est mené entre 2015 et 2018.

ATMB offre un terrain de jeu grandeur nature

Les 11 et 12 octobre, ATMB a réalisé deux planches expérimentales de 400 mètres chacune, avec un enrobé recyclé à 70 %, l’une sur le parking de l’Abbé Roland, sur la commune des Houches, l’autre sur la voie latérale de l’aire de régulation du Fayet (RN205). En 2017, ces planches expérimentales seront fraisées et recyclées sur place deux fois de suite en procédant au vieillissement artificiel des enrobés à chaque opération pour simuler un cycle de 25 ans. L’expérimentation durera jusqu’en 2018. D’ici là, de nombreux tests seront réalisés sur place et en laboratoire.

« Ces dernières années, ATMB a innové pour l’environnement avec l’utilisation d’enrobés tièdes (fabriqués à 140°C au lieu des 170°C habituels) et des taux de recyclage jusqu’à 50 %. Ce travail conjoint avec l’entreprise Colas a permis de réduire les émissions de gaz à effets de serre induits par le chantier, soit une économie équivalente à 986 allers-retours entre Paris et Bordeaux en voiture citadine », souligne Samuel Mermet, chef de projet entretien patrimoine chez ATMB.

« Pour continuer à innover sur ce sujet et faire avancer la recherche, nous avons besoin de ce type d’expérimentation, c’est pourquoi les équipes d’ATMB ont soutenu dès le début ce projet », conclut Philippe Redoulez, directeur général d’ATMB et président du projet MURE.

14.10.2016

Vous pourriez être intéressé par :

FIFAD 2022

FIFAD 2022

Un événement exceptionnel dans sa dimension naturelle et humaine.

Diamant Alpin